JEAN-LUC JEHAN

Biographie

Jean-Luc Jehan, artiste plasticien, m'entretient régulièrement de son travail en cours. Il me parlait ces jours-ci du dessin qu'il venait d'achever à partir de la version de La Bataille de San Romano de Paolo Uccelo, celle de la galerie des Offices de Florence. Sa pratique, ces dernières années, consiste en la reprise d'extraits d'oeurves italiennes du treizième au quinzième siècle.Il les interprète en dessin, point par point à l'encre sur papier. Ceci peut l'occuper plusieurs semaines, voire des mois.

Cette fois-ci il m'annonce avoir entrepris la construction d'Une maison de mes anges. Je comprends qu'il s'agit d'un retour à sa pratique de sculpteur des années 1990.

Il assemblait alors des pièces de bois dans un esprit inspiré de Léonard de Vinci. Il s'agissait de structures démontables faites de bois, de zinc et d'acier pouvant intégrer, sur le monde d'une mise en valeur particulière, une pierre naturelle, de la cendre ou d'autres choses.

De la sorte, il me semble qu'il a pu entreprendre une 'Maison des Anges', pour ceux qui se trouvent souvent dans les tableaux dont ils prélève des extraits.

Pas du tout ! J'avais mal entendu, il avait dit 'Maison de mésanges' ! Destinée à abrtier temporairement pour boire et manger les mésanges qui volètent aux alentours de son atelier. Toutefois, il précise ensuite que ces 'Maisons de mésanges' sont en effet construites dans l'esprit des structures démontables, ainsi tout se tient. 

A propos : Uccello signifie : oiseau.

Ce plasiant quiproquo m'en rappelle un autre. Le 30 mars 2015 je reçois un appel téléphonique : 'Je suis Daniel, le vendeur d'étoiles' ?  Il s'amuse de ma surprise, il devait avoir fait le coup d'autres fois. Oui, reprend-il, je suis le vendeur du B.H.V, les toiles à peindre que vous avez commandées sont arrivées !

Une maison de mes anges, un vendeur d'étoiles, heureux plasticiens que nous sommes, le ciel est à nous !

 

Gisèle Grammare

Œuvres
Expositions