Œuvres
Biographie

"Parmi tous les appareils fictifs de la science-fiction, j'ai toujours voulu obtenir une machine à remonter le temps. Élevé sur les ruines de l'Union soviétique, j'ai vu comment les changements rapides des idéologies de masse façonnent la mémoire collective. Les points de vue des gens sur leur passé sont devenus très différents et toute histoire cohérente s’est avérée impossible. Cela amène à se demander - puis-je faire confiance même à mes propres souvenirs ? Si mes expériences et mes connaissances passées forment mon présent et mon avenir, mes idées et mes croyances, comment puis-je leur permettre d'être si peu dignes de confiance ?

 

Les vieilles photographies ou peintures sont l’ersatz disponible le plus proche des machines à voyager dans le temps. Cependant, même les plus banals d'entre eux sont toujours extrêmement biaisés et sélectifs. Ma pratique de la peinture est basée sur un effort d'approche du passé, condensé dans ses images-documents, non seulement visuellement, mais dans un acte viscéralement corporel, faisant entrer ma présence dans l'image par l’action physique de la peinture. En obtenant le contour de l'image projetée, je la peins, la pénètre, modifiant et fonctionnalisant l'original, essayant de construire ma propre subjectivité dans l'image.

 

Mon approche de la peinture peut être vue comme une archéologie spéculative de l'image préexistante ou un effort alchimique pour donner vie à une image morte avec la présence de mon corps et de ses gestes disséquant - tout comme la chirurgie. Comme tout passé collectif fonctionne comme un pays fermé, ouvert à toute lecture spéculative de l'extérieur, ma pratique utilise la même méthode que celle de l'enfant dessinant des images dans les magazines, y apportant sa présence, mais sans prétendre la truquer en quelque chose d'autre et servir une certaine idéologie. Ce désir de m'immiscer dans le corps du passé avec ma propre présence corporelle m'amène à une plus grande échelle, où la peinture devient l'acte physique ou même, une interaction dansante entre moi-même, la photographie, les marques de pinceau, le regard du spectateur et le passé auquel j’ai affaire."

Expositions