TED LARSEN: Everything You Think Is True

24 Septembre - 31 Octobre 2020
Vidéo
Œuvres
Vues de l'exposition
Communiqué de presse

La Galerie Dutko a le plaisir de présenter une exposition personnelle des œuvres récentes de l’artiste américain Ted Larsen. Suivant l’annonce de collaboration entre ce dernier et la Galerie Dutko, nous sommes ravis de présenter pour la première fois en France ce travail atypique, aux frontières de la sculpture et de la peinture.

 

Né à South Haven dans le Michigan, Ted Larsen grandit dans une famille d’artistes. Cet environnement le conduit comme une évidence à se former aux Beaux-Arts. Fasciné par la puissance géologique de la région des Grands-Lacs, la première partie de son parcours artistique se fait comme peintre de paysage, « Abstract Landscapes ». L’enseignement de Wolf Khan et Richard Diebenkorn fut à cet égard décisif. 

 

Jusqu’en 2001, il rencontre un certain succès avec ses peintures et est présenté dans de nombreuses expositions. Néanmoins il ressent progressivement un sentiment d’insatisfaction, comme si quelque chose de fondamental lui échappait dans sa pratique artistique. Le choc du 11 septembre marquera une évolution radicale de son travail. Profondément affecté par cet événement, il passe plusieurs semaines sans parvenir à peindre. A son retour au studio, ce sont de tout autres gestes qui apparaissent.  

 

Usant de surfaces façonnées avec des matériaux de récupération ou de métal pré-peint, souvent issu de carcasses de voitures - « non-art materials » comme il les appelle -, Ted Larsen façonne des objets muraux tridimensionnels en appliquant ces surfaces aux couleurs inimitables, nuancées par le temps, les accidents, les intempéries, sur des armatures de bois. Ces « Shaped Paintings », objets hybrides aux qualités sculpturales évidentes, questionnent les concepts de peintures et de sculptures, et en repoussent les frontières de distinction.

 

Explorant les rapports qu’entretient l’œuvre à son espace de visibilité, Ted Larsen brouille les pistes en interrogeant la frontalité de l’accrochage mural traditionnellement réservé à la peinture. La dimension réduite de ces­ œuvres est également une façon d’impliquer le spectateur, l’invitant à s’en rapprocher et à explorer la spatialité de ces pièces, de même que les titres donnés qui, oxymores, font se confronter des dualités et invitent à la réflexion. 

 

Ted Larsen appuie ces recherches artistiques sur l’héritage des Suprématistes russes, du mouvement De Stijl, des minimalistes américains ou encore sur les développements proposés par la Non-Objectivité. Ces influences ont en commun un attachement aux formes géométriques simples, la primauté du pur sentiment artistique sur la représentation illusionniste, et l’importance donné à la pluralité des modes de perception.

 

A PROPOS DE TED LARSEN

 

Ted Larsen (né en 1964, États-Unis) est un artiste exposé internationalement et récipiendaire de la Fondation Pollock-Krasner, diplômé de la Northern Arizona University. Le travail qu'il crée fournit des commentaires sur les systèmes de croyances minimalistes et l'importance ultime de la pratique des Beaux-Arts. Depuis 2001, Larsen utilise des matériaux alternatifs et de récupération dans ses créations.

 

Son travail a été largement exposé dans des fondations privées et des musées aux États-Unis, notamment le New Mexico Museum of Art de Santa Fe, The Albuquerque Museum, The Amarillo Museum of Art, The Spiva Center for the Arts à Joplin, Missouri, et le Philadelphia Museum of Art, ainsi que dans plus de 100 expositions en galerie. Il a été récipiendaire de la Surdna Foundation et de la Pollock Krasner Foundation, et été en résidence à la Edward F. Albee Foundation et au Asilah Arts Festival au Maroc, où il a été choisi pour être le représentant des Etat-Unis. Il a donné des conferences à la South Carolina Governor's School for the Arts de Greenville, South Carolina; University of Art and Design de Santa Fe, New Mexico; The Palm Springs Art Museum, Palm Springs, California; The New Mexico Museum of Art, Santa Fe, New Mexico; Site Santa Fe, Santa Fe, New Mexico; Texas Society of Architects, Dallas, Texas; the Boulder Museum of Contemporary Art, Boulder, Colorado; the Denver Museum of Art, Denver, Colorado.

 

Il fait partie des collections du Musée d'art du Nouveau-Mexique, du Département des affaires culturelles du Nouveau-Mexique, de la Fondation Edward F. Albee, de Proctor & Gamble, du Consulat de Bolivie, du Reader's Digest, de PepsiCo, de l'Université de Miami, de l'Université du Texas, Krasel Art Center, Dreyfus Funds, JP Morgan Chase, Forbes, Lannan Foundation et Pioneer Hi-Bred, Inc.