Œuvres
Biographie

Katsu Hamanaka est né à Sapporo au Japon. Il fut formé comme artisan du laque et fut probablement attiré à Paris dans les années 20. La vogue ravivée du laque – que lança Eileen Gray avant la guerre – provoqua un manque d’artistes qualifiés. Jean Dunand et Léon Jallot, entre autres, se tournèrent vers l’Orient pour y trouver d’autres experts techniques.

On ne sait pas grand-chose de la formation d’Hamanaka  mais il aurait été  formé au travail du laque par Seizo Sugarawa. Il apparaît en 1929 dans les Salons et y exposa un choix de tables, paravents et boites laquées.  En 1931, il exposa au Salon d’Automne puis en 1933 au Salon des Artistes Décorateurs  où il laqua un bureau et une porte de Jules Leleu. 

 

Jacques-Emile Ruhlmann apprécia aussi la grande qualité du travail d’Hamanaka. Katsu Hamanaka remporta le Grand Prix  en 1937 à l’exposition de Paris avec son panneau laqué intitulé « les trois Grâces ».

 

D’après la production limitée de Katsu Hamanaka, on peut penser qu’il a travaillé seul. Ses paravents particulièrement témoignent d’un dessin puissant allié à la virtuosité technique. En 1980, déjà très âgé, il entra un jour, rive gauche, dans la galerie Jean-Jacques Dutko où il vit l’un de ses paravents exposé et fut heureux de déclarer qu’il en était le créateur. Il promit de revenir mais mourut peu de temps après. Une partie de l’histoire de l’Art Déco  s’échappa ainsi sans bruit.